Anti-pub

slogpub.jpg


A la vitrine d'une librairie, avec leurs bandes-annonces en couleurs, les nouveautés faisaient elles-mêmes leur propre article :
Rogaton illisible... La dernière œuvre du vieil écrivain gâteux, Pas un seul exemplaire vendu à ce jour... Les poèmes les plus maniérés, les plus indigestes d'Erwin Râle.
— Incroyable, ai-je fait ahuri. Et on achète ça ?
— Pourquoi diable on ne les achèterait pas ?
— Et on les lit ?
— Chez vous, on ne lit pas de choses de ce genre, peut-être ?




Dezsö Kosztolanyi « La ville franche » in Le Traducteur cleptomane et autres histoires. Traduit du Hongrois par Adam Peter et Maurice Regnaut. Préface Paul-Jean Franceschini. Postface d'Adam Peter. — Paris, Alinéa, 1985 ; P., Viviane Hamy, 1994, 7 €



Illustration du billet : fragment de "Homeless" d'Efroimson Illya Yakovlevich (1913-1992).

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page