Les couvertures du siècle dernier (LXXIX)

PymUngratri.jpg


— Faire de la recherche avec un homme séduisant, poursuivit Miss Foy. Voilà un sort enviable. Quel était le sujet de vos recherches ?
— Oh, rien qu’un obscur poète du XVIIIe siècle répondit vivement Viola.
— Vous avez eu de la chance d’en trouver un assez obscur pour que même les Américains ne ‘laient pas traité, commenta sèchement Miss Foy. Cela pose un vrai problème, la pénurie de poètes obscurs.
— Peut-être qu’un jour viendra où l’on aura l’autorisation de faire des recherches sur la vie des gens ordinaires, suggéra Dulvie, des gens qui ne prétendent à la gloire en aucune façon.




Barbary Pym Les Ingratitudes de l’amour. Traduit de l’anglais par Anouk Neuhoff. — Paris, C. Bourgois, 1961 ; 10/18, 1993.



Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.alamblog.com/index.php?trackback/3832

Haut de page