Des Ténèbres Sataniques à l'Étoile du Matin

GengenEspis.jpg


Sans être au fait des inconnues relatives au passage parmi nous du mystatogue Ernest de Gengenbach (1903-1979), on s'était surpris en 2016 à s'interroger sur ce qu'était ce lot vendu à Drouot (vente Fraysse 17 novembre 2016) et intitulé Espis. Un nouveau Lourdes. Des Ténèbres Satiriques à L’Étoile du Matin, une plaquette imprimée en 1950 chez A. Fauvel à Paris, contenant des hors texte dont l'une au moins montrant un "Petit Voyant" (1). L'inédit que publie aujourd'hui Marc Malfant éclaire cette relative énigme, d'autant qu'il contient une présentation au cordeau de Philippe Didion qui nous explique tout : un "abbé V." souhaitait que Gengenbach devienne l'écrivain d'Espis, celui qui éclairerait et donnerait son lustre au lieu marqué par les apparitions de la vierge de 1949.
Gengenbach en rédigea une plaquette, dont l'impression fut financée par sa future épouse et les choses en restèrent là d'un point de vue religieux. Malgré une dernière publication, Gengenbach a rejoindre le silence de l'anonymat et son oeuvre s'effacer lentement malgré de sporadiques rééditions sans grand effet sur la multitude. Pourtant, comme il l'écrivait,

En publiant cette première brochure sur Espis, qui fait partie d'un tout, résumé dans la formule "Des Ténèbres sataniques à l’Étoile du Matin", je n'ai pas d'autre prétention que d'être, pour des milliers d'âmes dans la tourmente, cette "bouée indiquant la limite du péril".

Bouée, Gengenbach ne le fut guère, mais l'édition présente se propose de l'être pour lui en retour car la publication d'une lettre inédite particulièrement explicative nous permet de comprendre l'état d'esprit de Gengenbach à cette période, ainsi que les effets qu'eut sur lui son expérience littéraire parisienne , y compris au moment de la séance de signature de son Vampire.
Nous ne dévoilerons rien puisque ce parfait document d'histoire littéraire mérite que les amateurs s'y penchent.


Ernest de Gengenbach Espis, un nouveau Lourdes ?. Précédé d'une lettre inédite de l'auteur. Présentation de Philippe Didion. - Lyon, Marc-Gabriel Malfant, 2019, pages, 120 p.-8 pl., 17 €


(1) Figurait également au lot une "Lettre aux Gens du radeau".

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.alamblog.com/index.php?trackback/3858

Haut de page