Mot-clé - Emile Cohl

Fil des billets - Fil des commentaires

L'Oeil bleu # 12

PalsCranes.jpg

le numéro 12 de L'Oeil bleu, revue de littérature des XIXe et XXe siècles, vient de paraître et voici son sommaire : Mikaël Lugan Michel Féline, un oublié du Symbolisme Michel Féline Pièces diverses Gabriel-Tristan Franconi "Je suis encore vivant": lettres à Émile Cohl Julien Schuh Alfred  […]

Lire la suite

Monochrome (une enquête)

Yves Klein judoka, devant un monochrome rouge, sous un monochrome jaune, dans un monochrome blanc avec ligne noire (1956)


La récente exposition Yves Klein dans le tas de tuyaux du centre de Paris nous a offert de nous revisser la prunelle et l'envie, c'est idiot, d'étendre quelques dates et faits qui ne nous ont pas paru si bien mis en lumière par les astres de la manifestation culturelle. Pour dire tout ça en peu de mots, et si l'on en croit Pol Bury — et pourquoi ne le croirait-on pas ? — il apparaît que le monochrome n'attend pas la fin du XIXe siècle et le plaisant Alphonse Allais pour faire son apparition :
C'est en 1851 qu'une toile monochrome (de Louis Ghémar ?) est exposée au salon de Bruxelles. Et vive la sauvage Belgique !

Lire la suite

Haut de page