Mot-clé - Blaise Cendrars

Fil des billets - Fil des commentaires

Blaise Cendrars écrit à Eric de Haulleville

cendhaulle.jpg

Carte postale (intérieur de L'Eden-Roc à Antibes), autographe signée à Eric de Haulleville, écrite depuis Paris, le 8 juin 1923 (cachet de la poste) : Cher Monsieur, Merci d'avoir songé à m'envoyer votre beau volume. Dénouement est peut-être un coup de tranchoir. La netteté va commencer pour vous.  […]

Lire la suite

Est-ce la lecture du Garde Rouge ?

Braugif.jpg

Les aventuriers français de la fin du siècle dernier sont assez rares pour être signalés.Il s'en faut qu'on les connaisse tous, mais nous n'irons pas chercher encore dans son cuir rutilant André Malraux pour faire illusion en la présente occasion. Oh non ! D'ailleurs des gars comme Jean-Louis Brau,  […]

Lire la suite

L'OEil bleu

C’est dans la grande tradition des revues savantes mais généreuses, érudites mais agréables, voire excitantes, que s’inscrit L’Œil bleu. Elle rejoint des rangs déjà peuplés qui, pour la seule période fin-de-siècle, la plus faste sans doute, compter déjà quelques éminentes publications, composées  […]

Lire la suite

Le Mystère de Novgorode (suite) et ''La Vénus perdue''

Tandis qu’un anonyme informateur nous signalait qu’une version manuscrite et traduite en français de La Légende de Novgorode circulait à Paris dès le début des années 1990 - ah ! ah ! l’enquête avance… - nous eûmes la bonne joie de tomber dernièrement sur l’édition originale d’un roman tout ce qu’il  […]

Lire la suite

Le Mystère de Novgorode, ou Les intempestives apparitions de M. Blaise Cendrars

On se souvient peut-être du barouf qu'occasionna, en 1996, la parution de La Légende de Novgorode de Blaise Cendrars chez Fata Morgana. Il faut dire que l'ouvrage était mythique, et si mythique qu'on avait songé, parfois, que l'auteur de La Main coupée avait mystifié son monde en prétendant avoir  […]

Lire la suite

Haut de page