Mot-clé - Victor Barrucand

Fil des billets - Fil des commentaires

Les Dernières productions du Préfet maritime

RoordaCouvRire.jpg

Henri Roorda Le Rire et les rieurs, suivi de Mon suicide, présenté par le Préfet maritime. — Paris, Mille et une nuits, en librairie le 11 mai prochain. Marc Michel Pohol et autres textes terribles (inédits). Préface du Préfet maritime. Couverture illustrée de deux photographies de Christèle Jacob.  […]

Lire la suite

Le Pain par Elie Reclus

PainElieReclus.jpg

Savant sympathique, comme son frère Elisée, Elie Reclus (1827-1904) ne perdit guère de temps à rassembler ses écrits pour en faire des volumes. A tel point que ses livres les plus notables, parmi lesquels les Croyances populaires (V. Giard & E. Brière, 1908) et les Physionomies végétales  […]

Lire la suite

Victor Barrucand et Toulouse-Lautrec voient des éléphants roses

BarruChariot.jpg

En vente sur ebay ces jours : BARRUCAND (Victor) Le chariot de terre cuite Paris, Albert Savine, 1895 In-8 (185mm x 120mm) Broché. Couverture illustrée (lithographie) par Henri de TOULOUSE-LAUTREC Envoi autographe signé de l'auteur: "Au maitre Vincent d'Indy et à madame Vincent d'Indy leur  […]

Lire la suite

Un panorama de l'anarchie

BarrucandVictor.jpg

C'est aujourd'hui que reparaît le grand livre de Victor Barrucand ! Roman panoramique de l'anarchie fin-de-siècle, il est probablement le seul ouvrage de fiction, avec Le Voleur de Georges Darien, à présenter les différentes thèses anarchistes, les sensibilités diverses qui parcourent les milieux  […]

Lire la suite

Et vive le feu !

BarrucandVictor.jpg

Le 16 septembre 2010 reparaîtra Avec le feu, le grand roman de Victor Barrucand, musicien, journaliste et familier de Félix Fénéon, avec lequel il conçut les articles qui ont inspiré la manière des Nouvelles en trois lignes. Dans ce livre injustement oublié durant un siècle, un vaste panorama de  […]

Lire la suite

Du pain ! En hommage à Victor Barrucand

DU PAIN ! Au CITOYEN VICTOR BARRUCAND, promoteur du Pain gratuit (sur l’air de J’attends.) Depuis votre plus tendre enfance, Parmi vos pleurs, parmi vos cris, Amis, n’avez-vous souvenance, De ceux que vous fîtes jadis. Vous demandiez, sans aucun doute, Quoiqu’en un langage incertain, Vous  […]

Lire la suite

Caroline Granier enfin en volume

CarolineGranier.jpg

Caroline Granier s’est consacrée à l’étude des écrivains anarchistes. Précisions : aux fictionneurs anarchistes, ou aux anarchistes usant de la fiction pour diffuser leurs thèses. On les connaît plus ou moins, mais on réclamait une synthèse, et la voici qui nous taxinomise intelligemment Jules  […]

Lire la suite

L'Anarchie est de saison

breves84.jpg

Avant que ne flambe la révolte que d’aucuns attendent, la revue Brèves, toujours en avance sur la prochaine ébullition, produit un numéro monté par la spécialiste Caroline Granier : Les Retourneurs d’Idées.Consacré aux écrivains anarchistes, peuplade lue au sens large, on y lit des nouvelles de  […]

Lire la suite

Charles Cros, par Victor Barrucand (1893)


Charles Cros

Qu'un homme, en ce siècle, se soit payé, à défaut du pain quotidien, le luxe d'inventer le phonographe, qu'il ait outré la complaisance envers ses concitoyens ingrats jusqu'à les doter de la photographie des couleurs, et qu'entre temps — avant de mourir — pour charmer le coeur des belles personnes et pour orner l'esprit des jeunes gens, il ait écrit des poèmes durables où se survit son âme intense, c'en est assez, semble-t-il, pour la gloire de son nom. Si quelque période d'oubli survient après cela, on cradrait croire que le temps préparer à la mémoire du poète un suffisant recul d'où sa personnalité surgira légendaire. Tous ceux qui ont gardé le souvenir ému de Charles Cros ne doutent point qu'il en soit ansi pour ce charmant génie aux allures déconcertantes.
Avec Félix Fénéon, Camille de Saint-Croix, L. Marsolleau, Alphonse Allais, Emile Goudeau, Verhaeren, Paul Verlaine, etc., des choses merveilleuses ont été révélées sur le poète et l'inventeur qui contribueront à perpétuer les multiples aspects de sa vie.
Charles Cros, né à Fabrezan (Aude), le 1er octobre 1842, est mort à Paris, le 9 août 1888, d'une décoordination générale des organes. Il a laissé des pages inédites — bien peu nombreuses, hélas ! — Ses poéies posthumes seront très prochainement réunies sous ce titre : "Le Collier de Griffes".
Ceux, pour qui le "Coffret de Santal", son premier volume, fut un événement, et qui tiennent ce livre, avec de spièces comme le Sento, l'Orgue, l'Archet, pur un de splus rares parmi l'abondante effusion littéraire des vingt dernières années, accueilleront sans doute avec la même faveur ces vers sans lendemain du poète, du philosophe, de l'humoriste, et du savant Charles Cros.
Pour exciter quelque ferveur à ce propos, nous offrons dès aujourd'hui, au lecteur, un extrait du "Collier de Griffes".

Lire la suite

Du désarroi, de l'anarchie et des lettres (un roman inédit de Remy de Gourmont)

Un roman inédit de Remy de Gourmont… c’est une nouvelle, dites-moi, et même s’il ne s’agit pas de son plus grand texte, il n’en reste pas moins qu’il fallait le retrouver parmi les dépouilles papetières du polygraphe et en faire une édition. Le sujet même de ce Désarroi mérite tout l’intérêt que  […]

Lire la suite

Une imprécision (Isabelle Eberhardt les attire)

Dans un article nécrologique consacré à l’Américaine Cecily Mackworth (1911-2006), bien connue des mallarméens, Anthony Sheridan avance qu’un séjour de la voyageuse en Algérie en 1950 procura à la communauté intellectuelle la première biographie d’Isabelle Eberhardt (Le Monde, 18 août 2006, p. 26).  […]

Lire la suite

Où il sera dit qu'il ne chômait pas...

Depuis la fermeture des ateliers de l‘Alambic, les inabonné(e)s de ladite feuille de chou verte ont peut-être manqué d’information. Voici quelques pistes, sous forme de liste, afin qu’ils et elles ne concoivent aucun soupçon relatif à l’éventuel relâchement du Préfet maritime, naguère Autocrate  […]

Lire la suite

Haut de page